ARTS ET LITTERATURE

La matriochka biélorusse

La matriochka biélorusse est une soeur cadette de la matriochka russe.Si la matriochka russe est une femme d'un certaine âge, disons une femme mure un peu ronde, la matriochka biélorusse est une jeune femme plutôt fine et longiligne.

Les Biélorusses sont également réputés pour leurs sculptures sur bois, qu’il s’agisse de statuettes peintes, de boîtes ou d’autres objets domestiques. On fabrique également de jolis animaux et oiseaux très colorés en céramique. La broderie biélorusse est absolument remarquable, comme en témoignent les blouses et corsages en lin des vêtements traditionnels ; dans plusieurs régions, seul le rouge est utilisé dans la broderie.

Les Icones

Les icônes sont l’une des plus anciennes formes d’art en Biélorussie. Ce sont des peintures sacrées représentant Jésus, la Vierge ou un saint. On les trouve dans les églises orthodoxes, à la place des statues, qui ne sont pas permises, et dans les maisons orthodoxes, qui entretiennent toutes un petit autel domestique.

 

Artisanat - paille

La Biélorussie est un pays agricole. Les traditions paysannes jouent un rôle important dans l'artisanat moderne. De nombreux métiers se perpétuent à partir de matières céréalières : la paille en est une par excellence! Les figurines en paille représentent des paysans ou des animaux domestiques. Les personnages sont habillés en costumes folkloriques en lin.

La musique traditionnelle biélorusse reste très vivante. Balalaïkas, Cymbalums, accordéons, lyres et flûtes diverses sont des instruments typiques. On joue presque toujours de la musique traditionnelle lors de fiançailles ou de mariages. Chansons comiques et ballades racontant les exploits des héros du passé sont aussi très appréciées. Durant les dix derniers jours de novembre, se tient chaque année un important festival de musique traditionnelle, de musique classique et de danse.

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

Le théâtre et la poésie occupent depuis toujours une place privilégiée dans la culture biélorusse. Des théâtres itinérants appelés Skomorochy sillonnent encore les campagnes. La journée de la Poésie, en juin, est un événement couru.

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

Les oeuvres du poète et romancier Jakub Kolas et du poète et dramaturge Janka Kupala sont considérées comme des classiques de la littérature biélorusse. Tous deux ont fait partie d’un groupe d’écrivains qui contribua au succès de la revue Nacha Niva (Notre champ) entre 1906 et 1915, en y décrivant la dure vie des paysans et en faisant revivre le lointain passé où les Biélorusses étaient maîtres de leur destinée. 

Vasili Bykov, écrivain contemporain le plus connu et ardent critique du gouvernement, a été surnommé la « conscience de la nation ». Il a abondamment décrit dans ses romans les terribles souffrances des Biélorusses pendant la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs de ses romans ont été traduits en français, dont Dans le brouillard et La Traque. Natalia Arseneva jouit elle aussi d’une grande réputation.