MANGER A LA BIELORUSSE

Les aliments de base de la cuisine biélorusse sont la pomme de terre, le chou, le porc et le pain. Pâtés à la viande, petits pâtés et tartes sont aussi de consommation courante. Beaucoup de mets traditionnels sont cuits au four ou longuement mijotés puisqu’on se servait autrefois des mêmes poêles à bois pour se chauffer et cuisiner.   

Les Biélorusses prennent généralement trois repas par jour : petit-déjeuner léger avant de partir pour l’école ou le travail (souvent café et sandwich), déjeuner vers 3 heures de l’après-midi (soupe, salade et plat principal) et dîner vers 8 heures (le repas le plus important de la journée).

Si le bœuf est très apprécié des Biélorusses, la viande la plus consommée est toutefois le porc: les côtelettes de porc aux champignons, kotleta po krestyansky, sont l’un des plats les plus populaires.

Les saucissons et les viandes fumées au feu de bois, on en a presque oublié le goût, malheureusement...Les roulettes de viande farcies aux légumes, les oeufs durs, les champignons!

Le borshch, soupe chaude à base de betterave servie avec une sauce aigre est typique de la Bielorussie.

Les autres bonnes spécialités sont le filet et les côtelettes à la Minsk. La cuisine régionale est faite à base de pommes de terre avec des champignons et des baies, comme plat d’accompagnement. Les plats locaux valent bien d’être déguster : le dracheny, un plat savoureux à base de pommes de terre est une simple soupe mixée avec des lardons accompagné de pain sec chaud. La viande est souvent arrosée de machanka, sauce qui accompagne aussi les crêpes. Le shtchi, la traditionnelle soupe à la choucroute, aux pommes de terre et aux oignons frits, est souvent de rigueur. Les Biélorusses mangent également beaucoup de poissons d’eau douce et d’écrevisses, que l’on sert d’ailleurs dans presque tous les restaurants.

L’un des pains préférés est le kalachi, pain blanc dont la forme rappelle celle d’un cadenas. Mais on mange surtout du pain de seigle, céréale abondamment cultivée en Biélorussie. En fait, le pays importe la plus grande partie de son blé, l’été étant trop court et trop humide pour en permettre une culture intensive.
Les pommes de terre, par contre, poussent très bien, et les Biélorusses les apprêtent de mille et une façons : en robe des champs, cuites sous la braise et mangées avec du beurre et du sel, râpées et cuites en beignets (farcis aux champignons ou aux légumes) ou en dranniki (crêpes servies avec des champignons et de la crème). Le champignon, quant à lui, est l’ingrédient roi des farces et des sauces. La soupe aux champignons, ou hrybnoy sup, est un classique, tout comme le hrybi u smyatane, plat de champignons à la crème sure. Dans la plupart des familles, on fait des conserves et des marinades pour l’hiver. 

Le byarozovysok, ou jus de bouleau, est une boisson populaire dont le goût pourrait s’apparenter à celui d’un vin de glace non alcoolisé. Le kvas, à base de malt, de farine, de sucre, de menthe et de fruits, et le compot, préparé en faisant bouillir des fruits séchés avec du sucre, sont également des boissons appréciées.

Quand on parle de chocolat, on pense immédiatement à la Suisse et pourtant...Les traditions de fabrication du chocolat sont très fortes en Biélorussie! Leur gamme est variée et originale.